24 juillet 2017

Au CHPO, les naissances accélèrent la cadence !

Le 24 juillet, la Maternité du CHPO a vu naître sept bébés en 2h40, une fréquence record qui a demandé des trésors d’organisation et de sang-froid à l’équipe soignante.

Après un record de naissances en 2016 (1329, soit une augmentation de 12,3% par rapport à 2015), un record digital renouvelé en 2017 (première maternité auvergne-rhônalpine sur les réseaux sociaux avec plus de 4000 « likes » à ce jour), la Maternité du CHPO vient d’enregistrer ce 24 juillet 2017 le record de fréquence de naissances : sept en 2h40 !
Un bébé toutes les 23 minutes en moyenne, cela demande une organisation et un sang-froid sans faille de la part des équipes soignantes, d’autant plus qu’aucune naissance n’était programmée (en césarienne ou déclenchement). « Sur le moment, il faut réfléchir très vite, on fait ce qu’il y a à faire, et c’est quand on se pose à la fin que l’on réalise ce qui vient d’être accompli » témoigne Ophélie De Col, sage-femme de garde lors de cet événement.
« Quand je suis arrivée, il y avait déjà trois femmes en travail, puis trois autres se sont présentées en même temps… J’ai vite appelé mes collègues Colette, Floriane, Aurélie et Lucas à la rescousse, et tous ensemble nous sommes parvenus à gérer des naissances espacées de 10 à 30 minutes maximum, dont des jumeaux en plus ! » ajoute-t-elle. « Notre plus belle récompense ? Des bébés en bonne santé et des parents heureux. »
Un bébé toutes les 23 minutes en moyenne, cela demande une organisation et un sang-froid sans faille de la part des équipes soignantes, d’autant plus qu’aucune naissance n’était programmée (en césarienne ou déclenchement). « Sur le moment, il faut réfléchir très vite, on fait ce qu’il y a à faire, et c’est quand on se pose à la fin que l’on réalise ce qui vient d’être accompli » témoigne Ophélie De Col, sage-femme de garde lors de cet événement.
« Quand je suis arrivée, il y avait déjà trois femmes en travail, puis trois autres se sont présentées en même temps… J’ai vite appelé mes collègues Colette, Floriane, Aurélie et Lucas à la rescousse, et tous ensemble nous sommes parvenus à gérer des naissances espacées de 10 à 30 minutes maximum, dont des jumeaux en plus ! » ajoute-t-elle. « Notre plus belle récompense ? Des bébés en bonne santé et des parents heureux. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

La nouvelle IRM du CHPO offre confort et sérénité au patient

La nouvelle IRM du CHPO offre confort et sérénité au patient

Le CHPO, qui possède les deux seules machines à imagerie par résonance magnétique (IRM) du Nord-Isère, vient de renouveler la plus ancienne, qui datait de 2014. Un investissement d’un montant de 920 000 € qui privilégie le confort du patient, sans oublier la...

lire plus
Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Dans un contexte de début de 4ème vague de Covid-19 liée au variant delta et d’augmentation des hospitalisations, la loi relative à la gestion de la crise sanitaire a été publiée ce vendredi 6 août 2021. En conformité avec celle-ci, hors urgences et situations...

lire plus

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This