30 mars 2021

Covid-19 : Point de situation dans les établissements du GHND au 30 mars 2021

La troisième vague de l’épidémie de Covid-19 s’étend progressivement dans toute la France, avec un nombre d’admissions en réanimation qui vient de dépasser le pic de la deuxième vague. Dans les établissements du Groupement Hospitalier Nord-Dauphiné (GHND), le risque d’une saturation des capacités d’hospitalisation est également avéré.

Le 25 mars 2021, le Rhône a rejoint les 16 départements déjà touchés par des mesures de reconfinement et l’Isère est passée en vigilance renforcée en raison d’un « niveau d’incidence élevé, d’une part de variants supérieure à 50 %, d’une pression hospitalière proche du seuil critique et d’une circulation virale qui commence à s’accélérer sérieusement », selon le Premier Ministre Jean Castex.

Le GHND sollicite l’appui de la population du territoire pour un strict respect des gestes barrières et des mesures prises par le gouvernement pour réduire la circulation du virus. Il encourage vivement la population à se faire vacciner, seul rempart possible à une éradication de l’épidémie.

En lien avec les besoins capacitaires du territoire coordonné par les Hospices Civils de Lyon, les établissements du GHND se préparent à accroître leurs capacités en lits en fonction de leurs spécialités. Le Centre Hospitalier Pierre Oudot de Bourgoin-Jallieu (CHPO) s’apprête à augmenter d’un cran son plan hôpital sous tension dans les jours à venir, afin d’ouvrir des capacités complémentaires en médecine. Il a également rouvert des capacités complémentaires en réanimation pour faire face à la forte tension sur ces lits.

Le Centre Hospitalier Yves Touraine de Pont-de-Beauvoisin (CHPB) va doubler sa capacité en lits Covid-19. Les services de soins de suite et de réadaptation du CHPB et du Centre Hospitalier Intercommunal de Morestel (CHIM) sont également très mobilisés pour fluidifier les parcours patients sur le territoire.

Concernant les EHPAD, les équipes sont en veille permanente sur le statut infectieux des résidents. Les visites restent encadrées par des mesures spécifiques, adaptées au statut vaccinal des pensionnaires.

 

Bulletin de situation
Depuis le 24 août 2020, sur les 4 établissements du GHND, 1896 patients ont été confirmés Covid-19 et 288 décès sont à déplorer (192 au CHPO, 67 au CHPB, 12 au CHTP, et 17 au CHIM). 883 retours à domicile après hospitalisation ont également été enregistrés.

Le 30 mars 2021, le GHND accueille 84 patients atteints de Covid-19 :

  • CHPO : 71 patients, dont 16 en soins critiques
  • CHPB : 13 patients
  • CHTP : aucun patient atteint de Covid-19
  • CHIM : aucun patient atteint de Covid-19.

Depuis le début de la crise, les établissements du GHND ont accueilli en médecine et réanimation 2196 patients atteints de Covid-19.

 

Faciliter les retours à domicile et les prises en charge ambulatoire
Pour fluidifier les prises en charge et éviter un encombrement massif de patients en attente de places, le GHND sollicite l’appui de toutes les structures d’aide permettant de faciliter un retour rapide à domicile : services d’hospitalisation à domicile, de soins de suite et de réadaptation, médecine de ville et infirmiers libéraux pour suivi des patients sous oxygénothérapie à domicile notamment, etc.

 

Fusion des centres de vaccination du CHPO et de la ville de Bourgoin-Jallieu
Alors que la troisième vague est installée, le seul espoir de « s’en sortir » et pouvoir « ressortir » réside dans la vaccination. « Si on ne fait rien, on va être en grande difficulté » avertit le Dr Marc Fabre, médecin interniste chef du pôle de médecine du CHPO et référent maladies infectieuses du GHND. « De plus, le fait d’avoir déjà eu la Covid-19 protège mal d’une récidive par le variant anglais, aujourd’hui ultra-majoritaire (plus des trois quarts des contaminations). Seul le vaccin le peut. »

Dans le but de répondre à l’objectif national d’accélérer la vaccination, le CHPO, le Conseil Départemental ainsi que la Mairie de Bourgoin-Jallieu ont choisi de mutualiser leurs ressources et compétences pour permettre d’augmenter la cadence sur notre territoire. Un centre regroupé ouvrira le 6 avril 2021 pour toutes les personnes âgées de plus de 70 ans ainsi que les professionnels de santé et les patients relevant de risques particuliers listés par les pouvoirs publics, sur ordonnance de leur médecin traitant (cancer, maladies rénales chroniques, transplantés, polypathologies chroniques, maladies rares à risque en cas d’infection, trisomie 21).

Le centre sera situé dans la salle polyvalente, au 92 avenue Professeur Tixier, 38300 Bourgoin-Jallieu. Il sera ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30. Les créneaux des mardis et mercredis seront dans un premier temps réservés aux professionnels de santé.

Les rendez-vous pourront être prochainement être pris sur la plateforme https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid/departement-38-isere.html (non encore opérationnelle pour ce futur centre au 30 mars).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

La nouvelle IRM du CHPO offre confort et sérénité au patient

La nouvelle IRM du CHPO offre confort et sérénité au patient

Le CHPO, qui possède les deux seules machines à imagerie par résonance magnétique (IRM) du Nord-Isère, vient de renouveler la plus ancienne, qui datait de 2014. Un investissement d’un montant de 920 000 € qui privilégie le confort du patient, sans oublier la...

lire plus
Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Pass sanitaire obligatoire : le GHND s’organise

Dans un contexte de début de 4ème vague de Covid-19 liée au variant delta et d’augmentation des hospitalisations, la loi relative à la gestion de la crise sanitaire a été publiée ce vendredi 6 août 2021. En conformité avec celle-ci, hors urgences et situations...

lire plus

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This