17 juillet 2018

Culture et santé 2017-2018 : l’heure est au bilan

La saison culturelle au Centre Hospitalier Pierre Oudot se termine et l’heure est au bilan pour les deux projets menés cette année. Pour cette nouvelle année de participation au programme Culture et Santé, le CHPO s’est associé au Musée de Bourgoin-Jallieu, pour un projet autour du portrait, et à la SMAC les Abattoirs, pour un projet musical et vidéo.

Depuis près de 15 ans, le Centre Hospitalier Pierre Oudot s’inscrit dans le programme national Culture et Santé qui vise à amener la culture directement dans l’établissement, auprès des patients, visiteurs et professionnels. Cette année deux projets ont été menés avec deux partenaires autour de deux thèmes différents.

« Avenue du Médipôle : la petite fabrique de portraits » par Fabrice Nesta

Le CHPO a accueilli, en partenariat avec le Musée de Bourgoin-Jallieu, l’artiste peintre Fabrice Nesta qui a travaillé autour du thème du portrait. Le projet se divisait en deux parties : des ateliers avec les adolescents hospitalisés en unité de pédopsychiatrie et des ateliers dans le hall de l’hôpital, au cœur du CHPO.

Les 5 interventions de l’artiste dans le hall d’accueil du CHPO avaient pour objectif de reproduire le « portrait de l’hôpital ».

Les 42 portraits réalisés sont visibles au CHPO jusqu’au 25 juillet 2018. N’hésitez pas à faire un tour dans le couloir des consultations, parce que oui, un hôpital est également un lieu de rencontre, d’échange et de culture.

« Fais-moi voir la musique » par l’hôpital de jour de Bourgoin-Jallieu

L’hôpital de jour « L’Arc-en-ciel » de Bourgoin-Jallieu participe au programme culture et santé depuis le premier jour. Cette année, des enfants accueillis à L’Arc-en-ciel ont participé à un projet de création de “mapping” vidéo (technologie permettant de projeter de la lumière ou des vidéos sur des volumes en jouant avec leur relief) avec la SMAC les Abattoirs. Accompagnés de tablettes tactiles et d’un écran géant, ils se sont produits sur la scène de cette salle de concert lors d’une soirée de restitution le 31 mai dernier.


Ces deux projets ont été réalisés grâce au soutien de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le cadre du programme régional Culture et Santé, animé par interSTICES.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This