11 juin 2020

Education Nationale, Industrie, ESAT et Hôpital : un partenariat local et inédit au service de la protection des soignants

Face à la pénurie de surblouses jetables, la direction du Groupement Hospitalier Nord-Dauphiné (GHND) recherchait des solutions rapides pour assurer la protection de son personnel soignant. Grâce à un partenariat inédit avec l’industriel Sofileta, le lycée professionnel Jean-Claude Aubry et l’ESAT de l’Afiph 50 premières surblouses jetables ont pu être testées, fabriquées et livrées en 10 jours durant le mois d’avril 2020.
En mars 2020, le credo « sortir des sentiers battus » avait déjà porté chance au GHND lors d’un précédent partenariat entre le groupe hospitalier, la sous-préfecture et l’entreprise Bigallet pour produire en un temps record 1000 litres de solution hydroalcoolique. Aussi un mois plus tard, lorsque les hôpitaux dû faire face à une pénurie de surblouses jetables, la direction du GHND s’est remise en recherche de solutions innovantes, entre système D et partenariats inédits.

Des représentants de Sofileta, du GHND et du Lycée Aubry réunis sur le parvis du CHPO

L’industriel : Sofileta
Dans un Nord-Isère riche d’entreprises agiles, le GHND contacte le fabricant de textiles techniques Sofileta pour envisager une production de surblouses lavables et obtient une oreille attentive de Marie-Hélène Dumortier, responsable des services de laboratoire. A son tour, celle-ci se met en recherche de partenaires capables de définir, confectionner et faire évoluer le produit ensemble, sur place.

L’Education Nationale : le lycée Jean-Claude Aubry
Le lycée professionnel Jean-Claude Aubry est rapidement identifié. Très vite, les enseignants de la section métiers de la mode rentrent dans la boucle de ce beau projet. Ils conçoivent les prototypes des surblouses et en réalisent la coupe ainsi que certaines finitions.

L’ESAT : ESAT de l’Afiph
Les pièces de tissu sont ensuite assemblées et cousues au sein de l’ESAT de Bourgoin-Jallieu, établissement d’insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés.

« Cette expérience a montré que nous étions capables de nous mobiliser en un temps record pour servir et faire que nos métiers de fabricants locaux de tissu, modéliste/coupe et confectionneur se connectent, créant une synergie positive et productrice alors que nous venions de secteurs a priori très éloignés (l’industrie, le handicap et l’enseignement professionnel) » se réjouit Marie-Hélène Dumortier.

L’hôpital : le CHPO
Après des tests par des soignants du Centre Hospitalier Pierre Oudot (CHPO), en lien avec l’EPRIAS (équipe d’hygiène hospitalière), un modèle de coupe et un tissu déperlant fourni par Sofileta sont sélectionnés. A partir de ces choix, le lycée Aubry peut alors confectionner une cinquantaine de surblouses, qui sont offertes à l’hôpital. D’autres surblouses pourront ensuite être fabriquées et vendues.

Essai des prototypes de surblouses par les Drs Ahmed Dahmane et Marc Fabre
Validation du tissu déperlant par l’infirmière hygiéniste Cécile Bernerd

Un partenariat inédit, local et agile
« Nous sommes fiers d’avoir participé à cet élan de solidarité » déclare Aurélie Wolter, professeure au lycée Aubry. « Après l’aventure d’Octobre Rose où nous avions confectionné des coussins en forme de cœurs destinés à soulager les personnes en traitement contre le cancer du sein, les filières Mode et Tapisserie ont réitéré leur soutien au CHPO. Les élèves peuvent constater à quel point leur formation peut être utile ! »

« Cette expérience a été très riche pour tous les acteurs » poursuit Marie-Hélène Dumortier. « Elle a donné du sens à notre travail et à nos actions du quotidien dans cette période hors norme. »

« Locale et solidaire, cette belle initiative va permettre de fournir des équipements précieux aux personnels hospitaliers » analyse Laurence Bernard, directeur du GHND. « Les partenaires ont su relever le défi en faisant preuve d’une très grande réactivité puisque le projet a été concrétisé en peu de temps ! »

La production est ensuite passée à une échelle industrielle avec un confectionneur en série pour produire, à titre onéreux, 1000 surblouses. Celles-ci profiteront également à plusieurs dentistes et pédicures-podologues de toute la France, qui s’étaient retrouvés bien démunis pour redémarrer leur activité.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

Élections CSIRMT CHPO

Élections CSIRMT CHPO

Le 29 juin 2021 a eu lieu la présentation des nouveaux membres de la Commission des Soins Infirmiers, Rééducation et Médico-Techniques (CSIRMT) du CHPO.Suite au vote qui s’est déroulé du 22 au 29 juin à 10h00, Isabelle Perrin, directrice des soins du GHND, a présenté...

lire plus

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This