23 avril 2019

Vers un nouveau CMP à Villefontaine

En septembre 2019, les personnels des CMPEA (Centres Médico-Psychologiques pour Enfants et Adolescents) de L’Isle d’Abeau, La Verpillère et Villefontaine regrouperont leurs compétences au sein de nouveaux locaux communs sur Villefontaine.

En septembre 2019, les personnels des CMPEA (Centres Médico-Psychologiques pour Enfants et Adolescents) de L’Isle d’Abeau, La Verpillère et Villefontaine regrouperont leurs compétences au sein de nouveaux locaux communs sur Villefontaine.

Construire à plusieurs un nouveau CMP, à l’organisation pensée et engagée vers plus de service public à la population, tel est l’objectif du projet de regroupement des CMPEA de L’Isle d’Abeau, La Verpillère et Villefontaine, qui interviendra en septembre 2019.

Synergie des compétences
Le projet de regroupement s’effectue dans un esprit de service accru à la population nord-iséroise, plus précisément du secteur de la CAPI . Il résulte d’une volonté de synergie des compétences pour renforcer la qualité des soins, de mutualisation des ressources et d’enrichissement mutuel grâce au partage d’expérience.

Au niveau organisationnel, les équipes ont bénéficié d’un accompagnement pour penser le projet d’accueil et la mise en commun des pratiques. Les apports et les croisements d’expériences des uns et des autres ne pourront être que bénéfiques pour la prise en charge.

Une situation géographique centrale
Le choix s’est porté sur un bâtiment de Villefontaine, distant de 9 km des actuels CMPEA et aménagé pour l’accueil des enfants. De plus, la situation géographique de Villefontaine, centrale, rayonnera aussi bien sur les secteurs de La Verpillère que de L’Isle d’Abeau (incluant entres autres communes Four, Saint-Alban-de-Roche, Saint-Marcel-Bel-Accueil).

Des offres de soins supplémentaires
La réunion des professionnels dans un même site permettra au CMP de fonctionner à temps complet. Les plages horaires des permanences pourront être élargies, notamment celles de secrétariat pour une prise de rendez-vous facilitée.

Ce regroupement ouvrira même de nouvelles opportunités. « Par exemple, dès la rentrée prochaine, au mois de septembre, sera inclus dans ce nouveau dispositif une activité de type CATTP pour adolescents, laquelle était jusqu’ici concentrée à Bourgoin Jallieu » annonce le Dr Régis Fleury, responsable du secteur de pédopsychiatrie.

La volonté est de pouvoir élargir l’offre de soins, avec le recrutement de compétences et métiers nouveaux. Un mi-temps supplémentaire de psychologue a d’ailleurs déjà été acté. Certains groupes de médiation thérapeutique pourraient être ouverts à un plus grand nombre d’enfants, grâce à l’alliance des différents professionnels.

Maintien du lien avec les partenaires et la ville
La nouvelle structure maintiendra les liens actuels qui existent entre les différents CMP et l’éducation nationale, la PMI, les structures médico-sociales des 3 secteurs de pédopsychiatrie. Les liens avec les villes seront également maintenus, conformément à la sectorisation psychiatrique qui prévoit un lien fort entre le bassin de vie, la population et la prise en charge des soins psychiques.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Articles récents

Lumière sur l’équipe de nuit !

À l'hôpital, les équipes se relaient jour et nuit pour veiller en permanence sur les personnes accueillies. De 19h00 à 7h00, c’est l’équipe de nuit qui prend soin des patients... Zoom sur ces 60 soignants sans lesquels la permanence des soins ne serait pas possible !À...

lire plus

Zumba rose sur le parvis de l’hôpital

La zumba rose du 17 octobre a permis un grand moment sportif, festif, de défoulement et d'oubli des soucis du quotidien.mais également de : 🎗 de sensibilisation au dépistage du CancerDuSein 🎗 de distribution de coussins en forme de 💝 aux patientes pour soulager les...

lire plus

UNE QUESTION ?

CONTACTEZ-NOUS

Share This